.
.

Letendard.net

.

Achoura 2019 à Ouagadougou : célébré entre prières et fortes émotions


L’Association Al BAYT et les structures amies ont célébré la journée commémorative Achoura, ce Mardi 10 Septembre 2019 à l’Institut Al Moustapha sis à Ouagadougou. Manifestation ponctuée de prières, de prêches, de témoignages et d’émotions.

C’est devenu un rituel pour la communauté Chiite de commémorer la mort tragique de l’Imam Housseyn, petit-fils du Prophète Mohamed. L’homme a froidement été exécuté et décapité le 10 Octobre 680 selon le calendrier grégorien, mais cette commémoration se célèbre le 10 Muharram, ce qui suit le calendrier lunaire. Pour 2019,c’est le mardi 10 Septembre qui a été retenu par la famille chiite. Conférences, prières, témoignages, les mots sont assez nombreux et empreints d’émotions vives, sur le passé de l’homme, son humilité, sa recherche de justice et de paix, sa pureté religieuse, son exemplarité, mais aussi sa fin douloureuse. Selon Mahamoudou Traoré, l’un des conférenciers, ce sont les grandes qualités de l’Imam Housseyn qui lui ont valu d’être assassiné et décapité. Ses ennemis ont poussé la cruauté au paroxysme, au point de refuser l’eau à l’Imam Housseyn et sa suite. Quant à Check Tao Mahamadi, président exécutif du conseil supérieur Al Bayt, Achoura représente pour eux un moment d’intenses tristesses au regard des conditions dans lesquelles l’Imam Housseyn a été décapité sans pitié. Ce n’est donc pas une fête populaire ou de réjouissance, mais un moment de réflexion pieuse et de sacrifice à un homme qui a œuvré corps et âme pour la cause de l’islam.

Selon Check Sidi Mohamed, chargé des affaires théologiques de la structure, l’assassinat de Housseyn  mérite d’être célébré par les musulmans du monde entier, car il a payé de son sang pour défendre la cause islamique. Ainsi, Al Bayt reste fidèle à sa tradition d’organiser cette mort autour des manifestations diverses afin de permettre à tous de connaitre cette grande figure immortelle depuis le temps du Prophète Mohamed. Au Burkina Faso, la commémoration a tourné autour du thème, « l’évènement de Karbala, une épreuve permanente pour la houma islamique ». A noter que sur le plan international, c’est  ce thème « le sacrifice et la victoire »qui a mobilisé les réflexions sur l’évènement. En rappel, l’imam Housseyn est l’un des petits-fils du Prophète, enfant de Fatima Zarah, fille du Prophète et de l’imam Ali. Le prophète a cultivé un amour assez singulier pour Housseyn. Il a vaillamment participé à son éducation et un ange lui aurait averti que son petit-fils Housseyn va trouver la mort à Karbala. Ces révélations se sont avérées justes  avec le temps.Karbala se trouve actuellement en terre irakienne, et beaucoup de musulmans y vont pour un pèlerinage devant la tombe de Housseyn.

OBADINI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *