.
.

Letendard.net

.

72 HEURES DE L’ASSOCIATION WEND LA LAFI : COMBAT FAROUCHE POUR UNE SANTE POPULAIRE


L’association Wend La Lafi organise une série d’activités rentrant dans le cadre de notre quête quotidienne de santé. Le lancement a eu lieu ce Jeudi 5 Septembre 2019, à l’institut de santé Sainte Edwige, sous la présence de la marraine, la députée  Mamata Tiendrebeogo.

la marrane de la cérémonie ( milieu), la fondatrice de l’école de santé sainte Edwige a gauche

 

Ces activités s’inscrivent dans le cadre général des combats de l’association Wend La Lafi, qui a opté de miser sur le meilleur épanouissement des populations vivant au Burkina Faso. Ainsi, pendant trois jours, soit du  Jeudi  5 Septembre au  Samedi 7, une série de manifestations sont organisées pour répondre aux multiples besoins de nos populations qui n’ont pas souvent les vraies informations sur certaines maladies ou qui éprouvent des difficultés financières à se faire soigner. Conférences publiques, dépistages volontaires et gratuits des hépatites, sensibilisation contre la drogue, la lutte contre le tabagisme et les alcools frelatés, autant de combats et de défis qui sont d’une grande importance pour Wend La lafi, une association pleine d’engagements et de volonté. Le président du comité d’organisation Adama Kouraogo, a invité les populations à venir profiter de l’occasion pour se faire dépister ou avoir les meilleures informations sur leurs santés, à l’institut de santé Sainte Edwige ou au plateau omnisport  de Samandin. Quant à la marraine Mamata Tiendrebeogo, elle s’est dite honorée d’associer son image à un pareil évènement, puisque de nos jours, des jeunes, futurs bâtisseurs de notre nation, se livrent à la consommation de la drogue et des alcools frelatés. Selon elle, aucune politique de développement social ne peut se réussir si la jeunesse croupit sous l’emprise de ces fléaux. D’aucuns ont même assimilé le terrorisme aux prises de drogues dans nos villes et villages. Sans drogue, « il est difficile à une personne d’ôter la vie de son prochain, » dit l’artiste musicien bien connu, Oskimo. Placé sous le thème assez évocateur « Jeunesse, drogue et alcools frelatés, » les 72 heures de Wend La lafi ne manqueront pas d’apporter sa part de vérité dans notre quête quotidienne de santé. Parce qu’il s’agit d’une campagne générale de prévention et de traitement contre plusieurs maux tels le palu, les hépatites ,le tabagisme, la drogue, le surpoids, la tension et bien d’autres malaises assez inhérentes chez les personnes du troisième  âge comme les insuffisances visuelles.

OBADINI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *