.
.

Letendard.net

.

Conférence de presse de l’alliance des partis de la mouvance présidentielle : Le dialogue politique au centre des débats


Le jeudi 25 Juillet 2019, il s’est tenu une conférence de presse au siège du MPP. Il était question à cette rencontre de parler de la vie de la nation, singulièrement des conclusions du dialogue politique initié par le président du Faso, Rock Marc Christian Kaboré.

 

 

Des représentants de l’APMP, l’Alliance des Partis de la Mouvance Présidentielle et du MPP ont animé cette conférence de presse, avec pour  principal animateur Simon Compaoré, président intérimaire du MPP. Il avait à ses côtés Clément Sawadogo et quelques autres représentants « mouvanciers » comme Zalissa Koumaré du NTD, François Tambi du PPR et Issa Temtoré du PNDP. Selon Simon Compaoré, principal animateur de la conférence, il était nécessaire de porter à la connaissance de l’opinion publique les grandes conclusions du dialogue politique. Ce dialogue, convoqué sur initiative du président du Faso, s’est tenu une semaine durant,soit du 15 au 22 Juillet 2019 à Ouagadougou.Il a été une sorte de table ronde où se sont retrouvés des acteurs politiques du parti au pouvoir, de la mouvance et ceux de l’opposition. Cette rencontre qualifiée de  « première du genre » par Simon Compaoré a été une tribune sans tabou ni réserve, de passer en revue sur les grandes préoccupations de la nation.L’histoire tragique des 11 prévenus mystérieusement morts dans l’enceinte  de l’unité antidrogue, la question des déplacés forcés suite aux attentats, la règlementation des réseaux sociaux, la question du code pénal, l’insécurité grandissante, etc. En une analyse ou en mille, que l’un de nos soucis majeurs actuels reste la problématique de l’insécurité. « En plus des FDS, on a besoin du concours de tout le monde pour vaincre les forces du mal, »dira Simon Compaoré, citant au passage les hommes, les femmes, les journalistes, les religieux, les coutumiers, etc.il est impérieux de bâtir un mur contre le terrorisme. Et ce combat sera réussi si les fils et filles de ce pays acceptent de taire leurs divergences afin de conjuguer leurs énergies. Ce dialogue ayant réuni côte à côte Zéphirin Diabré et Simon Compaoré, d’aucuns ont vite supputé que cette rencontre allait se convertir en un duel de taureaux et une explosion. Fort heureusement, de bonnes conclusions ont été tirées et un comité de suivi mis en place. Après ce raccordement des angles, nous espérons que le pays des hommes intègres va retrouver sa santé d’antan.

 

OBADINI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *