.
.

Letendard.net

.

Vie des Jeunes Chambres Internationales : les conférences des zones locales de l’Est (COZOLO EST) finissent en apothéose


 

 

Vie des Jeunes Chambres Internationales : les conférences des zones locales de l’Est (COZOLO EST) finissent en apothéose

 

Le samedi 30 Mars 2019, il s’est tenu à l’Hôtel Royal Beach à Ouagadougou, la clôture des conférences des zones locales (COZOLO) Est des jeunes chambres internationales du Burkina Faso. Cette manifestation enregistre aussi l’arrivée de nouveaux membres au sein de la famille.

 

Ils sont au nombre de 26 impétrants sur 33 postulants, à avoir fait leurs entrées dans la noble famille des Jeunes Chambres Internationales de la zone de l’Est, une zone couvrant les 10 JCI de Ouagadougou, celle de Koupéla et toutes les autres localités situées dans ladite zone. C’est au terme d’une formation savamment orchestrée, que les 26 nouveaux  membres ont accepté d’adhérer aux idéaux et aux principes qui fondent la structure. Cette acceptation est matérialisée par une solennelle prestation de serment. A la  zone Est, l’entrée dans la famille revêt d’une importance incontestable. Le comité d’organisation piloté par Nemata Brigitte Zoungrana, a mis les bouchées doubles pour rehausser l’évènement. De hautes personnalités venues du monde politique et du milieu des affaires l’ont salué par leurs présences effectives et leurs mots de conseils à l’adresse des nouveaux venus. En effet, « la sortie de promotion »a été présidée par Sibiri Issa de Ouédraogo, Gouverneur de la Région du Centre représenté par son conseiller technique Arouna Rouamba, et parrainé par Nathanaël Ouédraogo, 3 è adjoint au maire de Ouagadougou et madame Coulibali épouse Tarnagda. Bien d’autres personnalités ont honoré la manifestation de par leurs efforts multiples, comme le président de la zone Est des JCI Seydou Howard Belem, le vice-président exécutif mondial des JCI Oumar Ouédraogo, du président national Saidou Sanou et des personnes morales telles le Centre de gestion des Cités(CEGECI) et l’Hôtel Royal Beach. Les nouveaux venus peuvent alors s’en réjouir. Elle est baptisée promotion Leadership, et le parrain, le Sénateur Noufou Kanazoé, homme humble et charismatique a dit à ses filleuls une vérité assez philosophique « les changements même les plus souhaités ont leurs mélancolies ».Quant aux COZOLO Est, elles se sont tenues autour du thème « autonomisation des femmes et des jeunes, gage d’un développement durable ».Elles ont connu la présence de Check Omar Haidara et Abdoulaye Traoré, venus des JCI du Mail, pays invité  d’honneur. En rappel, la JCI est une structure de jeunes âgés de 18 à 40 ans. Elle existe depuis plus de 100 ans et évolue dans 124 pays dont le Burkina Faso, qui compte actuellement plus de 500 membres. Le bénévolat, l’engagement, le don de soi pour un changement positif de la société sont entre autres ses fondements majeurs. Fondements exprimés à travers la formule : Imaginer, Innover, Impacter. Pour ces dernières années, la JCI au Burkina Faso a été active sur les dépistages en VIH, en cancers de seins, aux Hépatites, à la sécurité routière, dans le domaine agricole et à la sensibilisation sur l’hygiène alimentaire au milieu carcéral.

 

                                                                                                                               OBADINI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *