.
.

Letendard.net

.

Cérémonie de distinction : le Larlé Naaba, personnalité de l’année selon Salankoloto


Cérémonie de distinction : le Larlé Naaba, personnalité de l’année selon Salankoloto

C’est le Larlé Naaba Tigré qui est fait homme de l’année 2018 de la radio Salankoloto. La cérémonie de remise de l’écharpe honorifique a eu lieu le Samedi 16 mars 2019 dans le palais du bénéficiaire en présence d’amis, de parents et de plusieurs personnalités politiques et coutumières.

Pour rendre hommage aux hommes et femmes qui se sont distingués par leurs comportements, leurs actions et leurs efforts aux côtés des populations, La radio Salankoloto a institué une distinction dénommée »L’homme de l’année » qui représente une sorte de couronnement à la personne désignée et une sorte d’invite aux autres à copier ce bel exemple. Le prix de Salankoloto véhicule donc une valeur forte et un symbole qui se hisse au-delà de toute considération matérielle. En instituant cette distinction, depuis 2012, le PDG de Salankoloto Roger Nikiéma vise sans doute une concurrence à l’excellence et incite tout le monde à un don de soi afin que nous consacrions nos efforts et intelligences pour aider notre société à mieux prospérer. Cette année, c’est le Larlé Naaba Tigré qui a convaincu le jury de Salankoloto. En effet, l’œuvre de cet homme ne peut passer inaperçue. Il a imprimé sa marque et sa présence dans bien des domaines d’activités. Sur le plan culturel, le Larlé Naaba, ministre du Mogho Naaba, a continué dans la lancée des contes traditionnels, perpétuant du même coup le combat de ses devanciers. Sur le plan agricole et la nutrition, le Larlé s’inscrit aujourd’hui comme le véritable ambassadeur pour notre autosuffisance alimentaire et la lutte contre la faim et la désertification. Son projet sur le Jatropha, sur le Moringa et le Mungbean sont devenus de véritables réalités, ayant permis à plusieurs  groupements de femmes de s’autogérer et d’avoir une occupation rentable. A travers son association BELWET, le Larlé s’est positionné comme un réel levier du développement au Burkina Faso. A ce titre, il a permis de construire beaucoup de retenues d’eau, améliorant alors la pratique de l’élevage et les revenus des populations concernées.

le Laarlé Naaba Tigré

Cette quête de souveraineté alimentaire lui vaut de nos jours des fruits. Par exemple, le Mungbean (beeing tigré) est devenue une culture très prisée de chez nous. Le Larlé Naaba a animé aussi la vie politique de notre pays chose qu’il abandonnera par la suite. A la cérémonie de clôture, ceux qui ont pris la parole n’ont pas tari d’éloges sur les efforts inlassables de l’homme. Selon Sarah Seremé, Médiateur du Faso, »le Larlé Naaba est un homme politique à cause de ses multiples actions »Quant au maire de Ouagadougou, Armand Beouindé, «le Larlé est un homme aux compétences multiples ». Pour en revenir sur le palmarès de cette distinction de Salankoloto, on retiendra que d’autres personnalités l’ont déjà obtenue : le député Raphaël Rouamba en 2017 pour ses actions dans sa circonscription, Abdoul Ouédraogo (Abdoul Service) en 2016 pour ses efforts dans l’immobilier. L’Ambassadeur du Japon et Simon Compaoré ont été aussi bénéficiaires de la haute distinction. En rappel, Salankoloto est une radio libre née en 1996.Elle s’est fixé entre autres comme slogan la promotion de la culture et la quête de l’excellence.

 

                                                                                                                                         OBADINI




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *