.
.

Letendard.net

.

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU BUREAU POLITIQUE NATIONAL DE LA NAFA : Quelle arme pour 2020 ?


ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU BUREAU POLITIQUE NATIONAL DE LA NAFA : Quelle arme pour 2020 ?

 

Le samedi 9 Mars 2019, le Bureau Politique National de la Nouvelle Alliance du Faso(NAFA) a tenu une de ses assises ordinaires dans la salle Sanou Mathias au stade du 4 Aout. A l’ordre du jour, un bilan de la vie du parti et des perspectives pour les batailles électorales de 2020.

 La Nouvelle Alliance du Faso figure dans la grande famille des partis politiques actifs dans notre pays. Crée depuis le 31 Janvier 2015, la NAFA, en dépit des obstacles qui se sont érigés sur sa voie a œuvré pour animer la vie politique de notre pays et se placer comme un parti avec lequel il faut compter. Ainsi, ce parti, selon les mots du président du Bureau politique national, MAMOUDOU H DICKO, « la NAFA s’est lancée à la conquête du pouvoir d’État en participant successivement aux deux compétitions électorales de novembre 2015 et de mai 2016. La NAFA s’est donné la grande ambition de soutenir la candidature du Général Yipéné Djibrill BASSOLE à la présidentielle du 29 novembre 2015 mais malheureusement la loi d’exclusion du CNT nous a isolé.

Aux élections couplées présidentielles et législatives du 29 novembre 2015, la NAFA a obtenu lors de ces élections un suffrage exprimé de 131 225 voix, avec deux députés siégeant à l’Assemblée Nationale, soit le 4ème rang des partis politiques au niveau national. Avec le MPP, la NAFA fait partie des seuls deux partis à pouvoir se présenter sur toute m’étendue du territoire.

Aux élections municipales du 21 mai 2016, la NAFA a confirmé son occupation du territoire. La NAFA est allée à ces élections dans 98 communes et arrondissements et a obtenu 82 677 voix. Les résultats ainsi obtenus sont les suivants : 454 Conseillers municipaux dont cinq Maires à savoir Pâ, Péni, Dassa, Kyon et Namissiguima ; dix-huit (18) Adjoints aux Maires, trente-trois (33) Présidents de commissions et treize (13) Conseillers régionaux. »

 

C’est donc un parti, en dépit de sa jeunesse, qui est plein d’ambitions politiques et qui s’est donné les hommes et les moyens nécessaires pour y parvenir. Au grand combat présidentiel qui pointe à l’horizon 2020, la NAFA compte réussir l’exploit avec leur candidat, Djibril Bassolé. Justement parlant de cet homme, l’assemblée a eu droit à bien d’informations le concernant, son état de santé et ses traitements qui se poursuivent en Tunisie. Et cette bataille gigantesque nécessite un appel aux rassemblements et à l’implantation du parti dans tous les coins du pays. Cela doit être la première étape à réussir au Bureau politique national.

 

Oumar Badini

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *