.
.

Letendard.net

.

POUR LES FILMS D’ÉCOLE AU FESPACO : L’ISIS AFFUTE SES ARMES


     POUR LES FILMS D’ÉCOLE AU FESPACO : L’ISIS AFFUTE SES ARMES

 

Une projection de presses a eu lieu le Jeudi 14 Février 2019 au sein de l’Institut des  Sciences de l’Image et du Son. Pour l’occasion, les films d’écoles réalisés par les étudiants de l’Institut ont été présentés aux hommes de médias.

 

Projection de presse rehaussée par la présence d’imminentes personnalités du monde de la culture, des arts et du tourisme, telles Madame Mariam Ouédraogo, la chargée de mission au sein dudit ministère, Hien Armel, Directeur General de Cinéma et de l’Audiovisuel et le personnel de l’ISIS.A ce Fespaco  2019,trois films ont été retenus pour défendre l’honneur et les couleurs de la maison. Il s’agit de «  l’Aube d’un crépuscule » de l’étudiant Ahmed Assane Zeda. Dans une durée de 13 minutes et tourné avec beaucoup de non-  dit et de métaphores, cette fiction aura eu le mérite de présenter une vie confuse et pleins de contraste d’un chef coutumier. Le deuxième film, « Au cœur du Brouillard « est l’œuvre de Mohamed Boureima Adamou. Ce jeune de l’ISIS peint un tableau assez sombre et ombrageux d’une jeunesse aux prises aux mille difficultés existentielles et qui pense trouver soulagement par l’exil. Quant au dernier, « Maison de retraite, »de Nebyinga Kafando, il  évoque la thématique des conditions de vie des personnes du troisième âge. Selon lui, si nous n’y’ prenons pas garde, nous allons manquer de temps et de liberté pour nous occuper de nos parents qui deviendront vieux et sans force. Nous devons alors cultiver le sens de la solidarité, vertu si chère aux Africains d’hier. Tous ces trois films brillent par le sérieux et le professionnalisme, malgré le manque criard de moyens. Aux dires de monsieur Didier Zongo, directeur du studio école, seul Afrikalia et « Creativyis live »les ont assistés. Cette déclaration est beaucoup plus un cri de cœur aux personnes morales ou physiques et surtout à l’Etat de venir aux côtés de la pépinière.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *