.
.

Letendard.net

.


Il refuse de quitter la cour que son ami

a  gracieusement mise à  sa disposition

 

La scène se passe à Ouagadougou dans le quartier Gounghin. Mamoudou est un commerçant résidant dans le quartier Gounghin. Il est détenteur de deux terrains tous lotis. Un terrain construit pour y loger et l’autre en chambres salon qu’il a plus au moins abandonné depuis un certain temps. Le temps passe et Mamoudou ne fait que constater un ralentissement de ses activités commerciales.il décide de se rendre en Côte d’Ivoire à la recherche d’argent pour relancer ses activités. Il confie sa seconde cour à Yacouba,  un jeune du quartier. Il passe près de dix ans en Côte-d’Ivoire et passait de temps en temps s’enquérir des nouvelles de la cour dès qu’il est de passage au Burkina Faso. L’occupant de la cour s’est marié dans cette cour. Malheureusement, Mamoudou n’a jamais à sa femme Rachel avec laquelle  il a eu deux enfants. Aujourd’hui, les enfants ont grandi, l’ainé a 5 ans.

En Côte d’Ivoire, Mamoudou a eu gain de cause. Il a pu avoir beaucoup d’argent et prépare son retour au pays. Yacouba a eu la mauvaise nouvelle, puisque Mamoudou lui demande de quitter sa cours d’ici trois ans, parce qu’il  veut y construire. Les trois ans sont vite passés et Yacouba ne s’est pas préparé à quitter la cour. D’ailleurs, il  refuse de quitter la cour. Pire, il  entend convoquer Mamoudou devant les autorités judiciaires pour le dédommagement car selon lui, il a investi dans la cour en construisant une maison d’une chambre et salon. Mamoudou lui  demande donc  de  faire une évaluation de son  investissement  pour qu’il le rembourse.  Les deux hommes se regardent actuellement en chien de faïence. Mamadou veut sa parcelle et Yacouba ne veut pas la lui céder. Mais il est bon de préciser que le propriétaire de la cour a ses documents au complet alors que et l’occupant ne possède rien. Nous attendons de voir le dénouement de l’affaire que nous espérons à l’amiable.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *