.
.

Letendard.net

.

GELPAZ IMMO S.A Après la cité de l’intégration, la pose de la première pierre de celle de la diaspora burkinabé


 

La vie paisible d’une société et les quiétudes des citoyens passent nécessairement par la résolution des problèmes élémentaires existentiels comme le logement. Se loger décemment a toujours été une de nos aspirations majeures. Un adage bien populaire de chez nous soutient que celui qui dort sur la natte d’autrui dort à terre. Et de nos jours des promoteurs immobiliers sont venus pour résorber en leurs manières ces difficultés à travers des locations vente de cités. C’est le cas de Monsieur Zoungrana Z.Alain qui offre LA CITE DE L’INTÉGRATION. Cette cité sera construite à un vol d’oiseau de Ouagadougou, sur la route Ouagadougou /Po.

Quelques années après, Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a procédé hier mercredi 11 juillet 2018, à la pose de la première pierre de la cité de la diaspora burkinabè, à Guiguemtenga, dans la commune rurale de Koubri. Cette cité qui sera construite sur une superficie d’environ 100 hectares, va comporter plus de mille (1 000) logements et de nombreuses infrastructures d’accompagnement. Cette cité de la diaspora devrait comporter environ 1000 logements avec des infrastructures d’accompagnement à savoir, une école, un marché, un centre de santé, des infrastructures sportives et un espace vert. La cité sera construite sur un terrain d’environ 100 hectares. Pour le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Maurice Dieudonné BONANET, le gouvernement répond ainsi à une des grandes préoccupations de la diaspora qui est de faciliter l’accès à l’immobilier aux burkinabè de l’extérieur. La réalisation de cette infrastructure entre dans le cadre des 40 000 logements inscrits dans le plan national de développement économique et social (PNDES). Selon le Premier ministre Paul Kaba THIEBA, il est normal que les burkinabè de la diaspora aient leur chez-soi, c’est pourquoi la cité de la diaspora permettra de donner des logements décents à nos compatriotes vivants à l’étranger. Rappelons que c’est aujourd’hui que s’ouvre à Ouagadougou le Forum national de la diaspora.

En mars 2017, nous avions rencontré le PDG de l’entreprise GELPAZ IMMO S.A dans une interview.

A la question de savoir pourquoi une cité de l’intégration ? Il répondait

« J’ai pensé à l’intégration nationale et internationale et c’est pourquoi j’ai initié la cité de l’intégration. Aussi, J’ai  Pensé a l’époque construire une ville nouvelle comme celle de Ouagadougou qui permettra de décongestionner le centre ville et qui allais intégrer  tous les habitants du monde. Mais j’ai pensé à une intégration qui pourrait unir tout le monde. Dans la cité de l’intégration il ya toutes les nationalités. C’est intégration sous régionale et internationale »comme la dit le ministre des infrastructures et de l’habitat, qui remercie GELPAZ IMMO S.A, il est aisément facile de savoir que le projet de la cité de la diaspora est sans doute une idée de ces premiers responsables.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *